Les fourberies de Scapin, les thèmes

« Conseille-moi, du moins, et me dis ce que je dois faire dans ces cruelles conjonctures. »
Octave
« Lorsque mon père apprendra les choses, je vais voir fondre sur moi un orage soudain d’impétueuses réprimandes. »
Octave
« Moi, je n’ai fait aucune chose dont vous ayez lieu de vous plaindre. »
Léandre
« Ah, ah, vous voilà. Je suis ravi de vous trouver, Monsieur le coquin. »
Léandre
« Ma foi, je m’y trouve autant embarrassé que vous, et j’aurais bon besoin que l’on me conseillât moi-même. »
Sylvestre
 » J’avoue que le Ciel ne m’a pas donné tes talents, et que je n’ai pas l’esprit, comme toi, de me brouiller avec la justice. »
Sylvestre
« Qu’est-ce, Seigneur Octave, qu’avez-vous ? Qu’y a-t-il ? Quel désordre est-ce là ? Je vous vois tout troublé. »
Scapin
« Je voudrais bien que l’on m’eût donné autrefois nos vieillards à duper ; je les aurais joués tous deux par-dessous la jambe. »
Scapin
« Elle n’est point tant sotte, ma foi, et je la trouve assez passable. »
Scapin
« J’ai ouï dire, Octave, que votre sexe aime moins longtemps que le nôtre. »
Hyacynthe
« Je veux bien essuyer mes pleurs, et j’attendrai d’un œil constant ce qu’il plaira au Ciel de résoudre de moi. »
Hyacynthe
« Je voudrais bien savoir ce qu’ils me pourront dire sur ce beau mariage. »
Argante
« Je saurai mettre mon pendard de fils en lieu de sûreté. »
Argante
« Oh qu’il aille au diable avec son mulet ; c’en est trop, et nous irons devant les juges. »
Argante
« Ma foi, seigneur Argante, voulez-vous que je vous dise ? l’éducation des enfants est une chose à quoi il faut s’attacher fortement. »
Géronte
« Se marier sans le consentement de son père, est une action qui passe tout ce qu’on peut s’imaginer. »
Géronte
« Il y a une heure que je suis devant toi. Qu’est-ce que c’est donc qu’il y a ? »
Géronte
« J’accepte la proposition, et ne suis point personne à reculer, lorsqu’on m’attaque d’amitié. »
Zerbinette
« J’ai l’humeur enjouée, et sans cesse je ris ; mais tout en riant, je suis sérieuse sur de certains chapitres. »
Zerbinette

Avis des spectateurs Les fourberies de Scapin

Un grand bravo !
« Pour le plaisir que nous a donné, à ma petite fille (12 ans) et à moi, cette représentation vivifiante (du 26 février) et si bien enlevée ! Ces 4 comédiens sont […]

Les Fourberies de Scapin le personnage de Léandre

Léandre Un pour tous… Tout pour moi ! Avec mes airs de mousquetaire et ma cape rouge volante, je vole vers mon amour pour ma tendre Zerbinette. Rien d’autre ne compte. Alors je fonce !

Les Fourberies de Scapin, le personnage d’Argante

Argante (père de Léandre)  « Avoir si peu de conduite et de considération  ! S’aller jeter dans un engagement comme celui-là ! Ah, ah, jeunesse impertinente » – Acte 2, scène 5

Les Fourberies de Scapin, le personnage de Zerbinette

La belle et rieuse Zerbinette     Ah Ah Ah! Il parait que chaque jour, j’ai ma dose de protéines… Ben oui, je ris tout le temps ! Le port altier, les poings sur le hanches, les pieds enracinés dans le sol, on me dit souvent que je ressemble à Carmen ! En plus pipelette.

Les Fourberies de Scapin Argante et la justice Acte 2, Scène 5

ARGANTE LE PROCEDURIER   Un sommet de manipulation. Un plaidoyer contre la justice corrompue. “Je veux plaider”, “Nous irons devant les juges”. Argante ne jure que par les tribunaux pour casser le mariage de son fils.

Les Fourberies de Scapin le personnage de Géronte

Céronte, un panier pas percé ! Grâce à mes affaires dans le commerce, tout Naples me connait. Carnassier, fourbe, impusif sanguin…On me dit que j’ai des airs à la “Louis De Funès” … Louis qui ?????….. Connais pas!

Les Fourberies de Scapin Que diable allait-il faire dans cette galère ? Acte 2 scène 7

Formule célèbre entrée dans le langage courant, Géronte la répète à sept reprises dans l’Acte 2 scène 7. Petit rappel de la situation: Dans la galère, au beau milieu de la Méditerranée, son fils, Léandre, kidnappé par des Turcs qui demandent une rançon de 500 écus en échange de sa libération.

Scapin et son public