Thèmes Le Bourgeois gentilhomme

« Je vous ai fait un peu attendre, mais c’est que je me fais habiller aujourd’hui comme les gens de qualité »
Monsieur Jourdain
« Après vous m’apprendrez l’almanach, pour savoir quand il y a de la lune, et quand il n’y en a point. »
Monsieur Jourdain
« Oui, il me faut porter du respect maintenant, et l’on vient de me faire Mamamouchi. »
Monsieur Jourdain
« Vraiment on n’a pas attendu jusqu’à cette heure, et il y a longtemps que vos façons de faire donnent à rire à tout le monde. »
Monsieur Jourdain
« Allez, vous devriez envoyer promener tous ces gens-là, avec leurs fariboles. »
Monsieur Jourdain
« C’est vous qu’il n’y a pas moyen de rendre sage, et vous allez de folie en folie. »
Monsieur Jourdain
« Sans la musique, un État ne peut subsister. »
Maître de musique
« Un chapeau, Monsieur, s’il vous plaît. La, la, la ; la, la, la, la, la, la ; la, la, la, bis »
Maître à danser
« Je vous assure, Monsieur Jourdain, que je suis tout à vous, et que je brûle de vous rendre un service à la cour »
Dorante
« Vous avez pris le bon biais pour toucher son cœur. Les femmes aiment surtout les dépenses qu’on fait pour elles »
Dorante
« Elle, Monsieur ! Voilà une belle mijaurée , une pimpesouée bien bâtie, pour vous donner tant d’amour ! »
Covielle
« Ha, ha, ha. Ma foi, cela est tout à fait drôle. Quelle dupe ! Quand il aurait appris son rôle par cœur, il ne pourrait pas le mieux jouer. »
Covielle
« Moi, j’aimerais mieux mourir ; et je vais la haïr autant que je l’ai aimée. »
Cléonte
« vous avez une civile opiniâtreté qui me fait venir doucement à tout ce qu’il vous plaît »
Dorimène
« Les mains sont médiocres, Monsieur Jourdain ; mais vous voulez parler du diamant qui est fort beau. »
Dorimène
« Comment, mon père, comme vous voilà fait ! Est-ce une comédie que vous jouez ? »
Lucile

Avis des spectateurs Le Bourgeois gentilhomme

Molière
« Les acteurs jouent leur rôle à la perfection. Spectacle magnifique et de superbes costumes  »

A ne pas manquer
« Molière ? On connait et en général on aime. Mais dans une mise en scène aussi ludique, […]

Le Bourgeois gentilhomme « les Turqueries »

Hu la ba…ba la chou…ba la ba…ba la da. « Voler far un Paladina De Giourdina, de Giourdina. »

Le Bourgeois Gentilhomme, du ballet !

« En vérité, vous n’avez encore rien fait qui m’ait plus diverti et votre pièce est excellente » La première du Bourgeois Gentilhomme vient juste de s’achever au château de Chambord, Louis XIV félicite Molière pour le ballet turc ridicule et fantasque qu’il avait commandé.

Le Bourgeois Gentilhomme le personnage de Dorante

Dorante, à lui la rente ! J’appartiens à la noblesse, j’aime le faste, le luxe, la fête, les femmes. Seulement je n’ai pas un sou… Heureusement, je suis tombé sur Monsieur Jourdain.

Le Bourgeois Gentilhomme, Les maîtres Acte 2, scène 2 et 3

Les maîtres se chamaillent Querelles corporatistes: Quand il s’agit de défendre son art, les injures fleurissent avant que les coups pleuvent. Le Maitre à danser et le Maitre de musique asticotent le Maitre d’armes qui s’emporte.

Le Bourgeois Gentilhomme La révérence Acte 3, scène 16

Une révérence qui atterrit dans un décolleté “Un peu plus loin, Madame. Un pas, s’il vous plaît” Monsieur Jourdain tente de faire la révérence à la Marquise Dorimène. Après deux révérences, il se retrouve dans une posture un peu embarrassante, c’est à dire… pile dans le décolleté de la belle !

Le Bourgeois Gentilhomme, Le rire de Nicole

 C’EST BON DE RIRE ! Qu’il est contagieux, le rire de Nicole ! Il raisonne dans les oreilles de Monsieur Jourdain, le bourgeois gentilhomme et dans les nôtres ! La servante signe sa première apparition par un énorme fou rire quand elle aperçoit son maître dans son accoutrement ridicule de gentilhomme.

Bourgeois gentilhomme Le ridicule ne tue pas : le costume de Monsieur Jourdain.

Nous sommes le 14 octobre 1670 … Molière présente sa pièce: Le Bourgeois Gentilhomme, pour la première fois devant la cour du roi Louis XIV au château de Chambord. A cette époque, le spectacle était  aussi dans le public, car le parterre de Ducs, Marquis, Comtes, Chevaliers et Courtisans … devait briller de mille feux […]