Cyrano déborde de bravoure lorsqu’il est question d’honneur, d’idées, ou de liberté.

“Grimper par ruse au lieu de s’élever par force ? Non, merci.”

“Travailler à se construire un nom sur un sonnet, au lieu d’en faire d’autres ?  Non merci.”

“Ne pas monter bien haut, peut-être, mais tout seul !”

Edmond Rostand nous souhaite d’être des petits Cyrano en puissance… Un beau défi à relever !

Mais Cyrano a ses limites, tout ce courage s’envole, lorsqu’il est question de dévoiler son sentiment amoureux à la belle Roxane.

Il préfère s’abstenir et défendre jusqu’à la mort, l’histoire d’amour entre elle et celui qu’elle a choisit : Christian.

Courage et pudeur illustrent les contradictions et la torture de Cyrano qui le rendent aussi attachant.

Artistiquement