Fourberies de Scapin La tête dans le sac !

Scapino de la Comédia Dell’arte

On a presque mal pour lui …Se prendre autant de coups de bâton… Et pourtant … Odieux voyeurs que nous sommes… On en rit à gorge déployée! Pauvre Géronte !

Hé … Monsieur ce n’est pas de notre faute ! 
C’est la faute à Monsieur Molière !

 

La scène du sac est sans doute la plus drôle des  » Fourberies de Scapin « , mais aussi la plus cinglante !

Un aparté jubilatoire, un peu loufoque qui s’inscrit dans la traditionnelle farce du bateleur mais aussi dans la Commedia dell’arte dont le valet Scapin (Scappino en italien) est issu.

 

 

scapin scène sac illutr.jpg
Les Fourberies de Scapin Cie Michel B
La scène du sac
Acte 3, scène 2…
Un petit rappel de la scène

Scapin veut se venger de Géronte pour avoir menti sur son compte.

Le valet suggère alors à son maître de se cacher dans un sac pour échapper à la fureur d’un spadassin et de son armée. Le summum de la fourberie…
Sous l’oeil complice du spectateur, Scapin se met en scène en jouant plusieurs personnages. Accents: chinois, anglais, suisse, gascon, corse… le monde entier y passe …. ou presque !
C’est un véritable ballet de mots et de pitreries.

 

Scapin (En contrefaisant sa voix)

« Quoi? Jé n’aurai pas l’abantage dé tuer cé Geronte, et quelqu’un par charité né m’enseignera pas où il est? »
(à Géronte avec sa voix ordinaire) “Ne branlez pas”.
(Reprenant son ton contrefait) « Cadédis, jé lé trouberai, sé cachât-il au centre dé la terre, » (à Géronte avec son ton naturel) “Ne vous montrez pas”.
(Tout le langage gascon est supposé de celui qu’il contrefait, et le reste de lui)
« Oh, l’homme au sac! »
Monsieur. « Jé té vaille un louis, et m’enseigne où put être Géronte. »
Vous cherchez le seigneur Géronte?
« Oui, mordi! Jé lé cherche. »

Géronte est dans le sac… La bastonnade va bientôt commencer… Regardez plutôt

 


 

Virtuosité du personnage, virtuosité de l’interprète … on assiste à un feu d’artifice de gags, de jeux de situations, de mimiques et de pitreries.

Mais derrière la farce, on découvre une autre facette de Scapin … une facette beaucoup plus sombre.
Après tout, il s’agit d’une vengeance lâche et gratuite.
Certes! … mais …
… c’est férocement amusant.
 
Artistiquement.
J.P

 

One thought on “Fourberies de Scapin La tête dans le sac !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>