Cyrano, Roxane et Christian Un trio exceptionnel !

Cyrano, Roxanne et Christian

Un trio exceptionnel fondé sur l’amour, l’honneur et l’amitié 

où  » une généreuse imposture  » va sceller à tout jamais le destin

 et la vie de chacun.

QUI ES-TU CYRANO ?

13H45… Tous au théâtre…

Par un beau dimanche pluvieux, je sors du métro et marche d’un pas assuré vers la rue Beautreillis, au 22, là bas m’attend un ami.
Aujourd’hui on se fait un classique !
Ah oui mais lequel ?
J’ai beaucoup hésité car l’offre ne manque pas: Molière, Marivaux, Beaumarchais…
Le choix est fait : ce sera Edmond Rostand et son inoubliable Cyrano !

13H55… Souvenir…

Arrivée devant le théâtre, juste le temps de nous remémorer la longue tirade du nez et nous reprenons en choeur «  c’est un roc !…c’est un pic !…c’est un cap ! Que dis-je c’est un cap ?…c’est une pénniiinsullleee ! »
Bon on arrête là, hein et on laisse les pros s’en occuper !

14H00… Les Trois coups…

On entre dans la salle, on est tout de suite plongé dans une atmosphère intime, les sièges sont à proximité de la scène.

Au Théâtre Espace Marais, il se crée une véritable complicité entre les acteurs et le public.
(on en reparlera dans un prochain billet).

Après le premier acte, je suis frappée par le jeu des acteurs… imperturbables et concentrés.

Je croise le regard de Cyrano, il pointe son doigt vers moi : glups… Sensation étrange de faire partie de la scène…Il déclame, et, commence la douce mélodie des alexandrins…

Je redécouvre Cyrano de Bergerac, personnage truculent, vif et taquin, son indéfectible amour pour Roxane, sa fragilité et ses doutes. 
J’ai une tendresse pour ce personnage. 
Pourquoi ?  Son ambiguïté peut-être : fragile et fort, subtil et gargantuesque, solitaire et entouré… 

Mais il y a autre chose… En opposition aux personnages d’Harpagon, de Dom Juan, de Scapin, Cyrano fait figure d’enfant de chœur, il n’y a pas d’avarice, de fourberie, de duperie.
Cyrano a le cœur pur et son amour pour Roxane le restera.
Cinq actes ont défilé et le le temps s’est arrété…

16H30… Songes…

Tiens je divague et  je me demande… 
Et si…

Si Cyrano avait existé au 21 ème siècle, aurait-il été un génie de la prose et de la joute verbale ?
Ce même Cyrano, torturé par son apparence aurait-il, complexé par son appendice, résisté à l’appel des sirènes de la chirurgie esthétique ?
Cyrano aurait il le même « panache » avec un nez en trompette ? 
Aurait-il publié ces vers sur les réseaux sociaux ?

Je sors du théâtre le cœur léger, et le coeur battant la chamade… Ouf ! Cyrano n’as pas changé !


J’y ai aussi croisé une Roxane esthète, passionnée et courageuse, un Christian rêveur et audacieux, un Ragueneau ébouriffant et des nonnes…pour le moins fantasques !
Je pourrais vous les raconter encore et encore …
Je  ne vous en dis pas plus, la surprise n’en sera que plus belle !
Vous aussi, racontez nous votre Cyrano!
Cyrano de Bergerac d’Edmond Rostand – Cie Michel B
Théâtre Espace Marais
Au plaisir de vous lire et à bientôt!
Artistiquement.
Nadia P.
 

Cyrano de bergerac : « Ma mère ne m’a pas trouvé beau… « 

«  Ma mère ne m’a pas trouvé beau…  » dit Cyrano dans l’acte 5 à Roxanne.

« Cyrano de Bergerac »  d’Edmond Rostand, par la Cie Michel B au Théâtre Espace Marais.
Mise en Scène Michel Bouttier.

 

Sa force?  il s’est battu pour exister autrement.
Dans son nez s’est concentré toute son énergie : une rage, celle de vivre par dessus tout, d’exister, et de se faire respecter.

« Cyrano de Bergerac »d’Edmond Rostand   par la Cie Michel B au Théâtre Espace Marais.
Mise en Scène Michel Bouttier.

Non pas comme un goujat, mais comme un grand gentlemen avec classe, en plaçant la barre haute:  » je veux être admirable en tout et pour tout. »

 
Cet appendice insolent et provoquant planté au milieu de sa figure, devient  aux grés de ses humeurs et des aléas de sa vie, son compagnon de fortune ou d’infortune…
Mais attention, il se fait un point d’honneur à ne jamais se lamenter sur son sort!

LE BRET (vivement):
Tu pleures?
CYRANO:
Ah! non, cela, jamais! Non, ce serait trop laid,
Si le long de ce nez une larme coulait!
Je ne laisserai pas, tant que j’en serai maître,
La divine beauté des larmes se commettre
Avec tant de laideur grossière!. . 
 
Quelle belle leçon de vie? non?
Retourner un handicap, en énergie constructive!
 
Alors je vous pose une question :
Faut il être affublé d’ handicaps, pour se révéler être dans sa vie un battant ou une battante?


Et encore une autre question :
Faut il effacer à tout prix par la chirurgie esthétique, tous les petites imperfections de son être et avoir la tête d’un produit à la mode, fade et identique à celui de ses voisins?

A l’aube d’une société ou tout  s’uniformise…  moi j’ai envie de crier :

« Existez tel que vous êtes, et soyons des petits Cyrano en puissance. »
 
Beau programme pour 2012 !

Au fait, si vous n’avez pas encore rédigé votre liste de bonnes intentions, en voilà une qui vous électrisera et vous dynamisera?

Une dernière chose :

Pour commencer à appliquer dans votre vie de tous les jours ce magnifique serment de Cyrano :

 » Je veux être admirable en tout et pour tout.« , 

venez vous (re)plonger dans ce grand chef d’oeuvre d’Edmond Rostand au Théâtre Espace Marais… Vous ressentirez sans doute comment mettre en pratique cette philosophie, pour le pire, non?
… POUR LE MEILLEUR!


ET une ultime et dernière chose qui sera la cerise sur le gâteau : 

Nous rirons et pleurerons ensemble!
 
 
A bientôt!

A tous les Cyranos, les Casimodos, les Bossus… 
dans votre chaire ou dans votre tête, 
je vous embrasse bien tendrement.

 

Artistiquement.
Marie Burvingt.
 

Cyrano de Bergerac « A la fin de l’envoi, je touche! »

« Cyrano de Bergerac » au Théâtre Espace Marais
par la Cie Michel B
 » A la porte de Nesle »
 
 
Notre « Cyrano de Bergerac » d’Emond Rostand, fait plus que « pointer son nez » au Théâtre Espace Marais…. Il y a élu domicile avec « tous ses comparses » depuis le 21 octobre.
 
Roxanne, Christian, De Guiche, Le bret, Ragueneau, Lignère, Valvert, le facheux, Lise, les cadets, les soeurs, les comédiens, les cavaliers, les musiciens… tout ce monde de personnages nous entraîne dans une des plus belle histoire… romantique, chevaleresque, dramatique, truculente de notre beau répertoire français.
 
 
« Cyrano de Bergerac » au Théâtre Espace Marais
par la Cie Michel B
« … avez vous lu Don Quichot ? »
« Je l’ai lu,
et me découvre au nom de cet hurluberlu »
 
Et

Savinien Cyrano de Bergerac

avec son panache légendaire, 
orchestre ce chef d’oeuvre légendaire…
« Cyrano de Bergerac » au Théâtre Espace Marais 
par la Cie Michel B

 « J’ai  dix coeurs; j’ai vingt bras; il ne peux me suffire

de pourfendre des nains…
il me faut des géants! « 
… les représentations sont bien réjouissantes d’un coté et de l’autre du rideau!
 
Portés par ce magnifique texte d’Edmond Rostand, La folie, la pétillance, la passion, l’émotion envahit les coeurs et les esprits.
 
Et vous…. quand venez vous, vous laisser émouvoir? … car sachez que « Cyrano », à la fin de l’envoi : il touche!
 
« Cyrano de Bergerac » d’Edmond Rostand par la Cie Michel B au Théâtre Espace Marais.

« … à la fin de l’envoi, je touche! »
 
A bientôt.
Artistiquement.
Marie Burvingt