Les fourberies de Scapin de Molière et les acteurs de la Cie Michel B, cru 2010-2011.

Non, mais je vous assure, je le savais; mais oui je le savais que j’avais mis en scène ce merveilleux texte de Molière : « Les fourberies de Scapin ». Je l’ai vu, revu et rerevu depuis la création, il y a 4 ans, dans des distributions différentes. Je le savais et je le connaissais bien ce spectacle (trop?).
 
Pour cette saison, je le savais que la merveilleuse marie Burvingt, qui pilote avec moi la Cie Michel B, avait dirigé les répètitions pour cette reprise…
 
Je le savais aussi qu’il y avait une équipe d’acteurs supers et talentueux… Je le savais, puisque je les avais choisis avec Marie, au printemps…
 
N’empêche. Hier, on m’a demandé d’assister à une des dernières répètes avant la première représentation. J’ai bu mon verre de coca habituel, et… Hop, je me suis posé devant mon ordi préféré, prêt à prendre des notes. Le spectacle commence…  Et là… Et là, je suis scotché devant la belle énergie que déploie les comédiens. 
 
Je suis tellement surpris que j’en boit et reboit mon coca (à la bouteille, à présent) et j’abandonne les notes de mon ordi chéri, et puis je prends quelques photos. En voici quelques unes, d’autres suivront….
 
Pfffff … Vous savez, je pense que cette année, je vais devoir m’habituer à avoir la chance de vivre des moments aussi chouettes… Et je ne manquerais pas de vous les faire partager !
Allez hop je vais re-boire mon coca favoris. Héhé. Bisou !
Michel Bouttier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>