Les fourberies de Scapin Des filets de pêche, deux tonneaux, un petit port du coté de Naples…


Au Théâtre Espace Marais…
Qui y a t-il derrière ce rideau ?



Bien installé dans votre fauteuil de théâtre, dans quelques minutes le spectacle va commencer, et face à vous le décor est planté.

Que voyez vous?
Des filets de pêche sèchent au vent… à un vent imaginaire (c’est le meilleur des vents),
Deux tonneaux (remplis sans doute d’un bon vin italien) encadrent la scène, et attendent… (sans doute le prochain bateau qui les embarquera vers des destinations lointaines ?).

Nous avons suffisamment d’indices pour savoir ou nous nous trouvons ?

Non ?
Mais si. 


IL s’agit, c’est certain, d’un petit port de pêche à Naples…
Et avec impatience, nous attendons que déboule sur scène notre super-héros malicieux : 
Scapin, dans sa superbe aventure : « Les fourberies de Scapin » .


Bientôt, cet espace quasi vide, va se remplir de vie : 
Le récit de Zerbinette entrecoupé des ses éclats de rires contera à Géronte sa propre mésaventure.
Les 7 fameux « Que diable allait il faire dans cette galère » seront scandés par Géronte (dupé jusqu’à la moelle par Scapin). 
 
Les Fourberies de Scapin par la Cie Michel B.
La fameuse scène de la galère.
 
On y attend aussi avec impatience…
La fameuse scène du loup garou où Scapin avoue à Léandre que c’est lui qui faisait le loup garou…
Et puis la scène du sac et les multiples personnages que Scapin va interpréter pour faire croire à Géronte… qu’une armée de soldats le recherche…


Ça y est le décor est planté… 
et… 
Il ne manque plus que vous !


A bientôt.

Artistiquement.
Marie Burvingt.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>