Cyrano de Bergerac : un univers virtuel, un espace étrange entre ciel et terre.

La scénographie et les vidéo projections de Cyrano de Bergerac 
plongent le spectateur dans un univers virtuel, 
un espace étrange entre ciel et terre.
Le décor de l’acte IV s’ouvre sur un paysage lunaire entre ciel et terre, une vaste plaine inhospitalière, un mélange d’anciens vestiges cathare et de désert d’Arizona.
Un univers aride de Far West, un dernier bastion isolé de tout, ou la douceur de vivre passée à laissé place à la sécheresse et à la rudesse.
Plus de vie, plus d’arbre, que des branches mortes et un ciel jaune orangé immense en feu.
 
Le jour va se lever.
 
Un silence pesant, la résonance des canons dans la plaine ne fait plus écho.
Serait ce une courte trêve?
Le camp s’est enfin endormi.
 
Soudain un guêt s’écrie:
 
“Qui va là?”
“Bergerac”
“Qui va là?”
“ Bergerac imbécile”

 

Cyrano apparaît, il a franchit les lignes Espagnoles ennemies, comme chaque matin, pour porter ses lettres destinées pour Roxane…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>